AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique des guerres puniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orga Julien
Orga Univers


Nom du personnage : Cheval
Messages : 7
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 27
Localisation : dans ton cul

MessageSujet: Chronique des guerres puniques    Dim 17 Jan - 18:01

Chroniques des guerres Punique



Cette Chronique est rédigée par moi, Stanislas Brenon, et est un recueil des mémoires et de tout ce que j'ai trouvé sur les guerres punique lancées par le Saint Royaume d'Egide a l'encontre de notre bien aimé Impérium suite a l'Invasion tentée par Feu l'Empereur Friedrich Karell.


Chapitre 1) La bataille de Verteplaine. Anno 471

Chapitre 1.1) Mémoire d'Alaric Ogdden, Baron d'Estland.

...Evacuer les blessés.... Evacuer les blessés! C'est un précédent fâcheux dans l'histoire de l'Empire! évincer ainsi l'un des Duc régnant sur les marches...
Mon Oncle, Sa Grâce Ulrich de la maison Ogdden, après avoir dit a sa Majesté l'Empereur ce qu'il pensait de cette campagne c'est vu prié d'accompagner l'avant garde et les blessés en territoire impérial durant la retraite...
Ulrich Ogdden, le plus grand officier de cavalerie que l'Empire aie connu a ce jour, relégué a l'avant garde durant une retraite...
Se voir refuser l'honneur de tenir les arrières alors qu'il a sauvé l'armée impérial du désastre durant la bataille...
La maison Ogdden n'oubliera pas!

Alaric Ogdden, Neveu du Duc Ulrich Ogdden dit "le grand cavalier", Baron D'Estland.



Chapitre 1.2) Mémoire de Monseigneur Micha Longuelame, Grand- prêtre de Khall.

La bataille a eu lieu cette après-midi, une grande victoire!
Peut-être pas pour l'Empereur qui n'agrandira pas ses terres, nous somme chassé du royaume d'Egide...
Mais alors que les flèches rebondissaient sur l'armure que j'ai pris soin de bénir avant la bataille, aujourd'hui, deux prince-évêques d'Egide sont tombé sous mon marteau de guerre.
Une preuve s'il en faut que leur soi-disant Dieu unique est un imposteur, et que s'il a une essence, ça puissance n'égale en rien celle de notre panthéon.
Mais l'Archevêque m'a demandé un rapport objectif, et je dois admettre que stratégiquement, cette bataille est un fiasco!
Notre centre, tenu par la garde Impérial et les armées Des marches du Sud et de l'Ouest a été enfoncé par la Légion...
l'Infanterie impérial, enfoncée... cela n'était jamais arrivé.
Je pense que la présence de nombreux prêtre de Khall comme moi a empêché la déroute, mais nous nous faisions taillé en pièce.
L'Empereur en personne ordonné au Duc Sigorn Ardun de dégarnir le flanc Gauche et d'envoyer ses troupes de choc et ses chasseurs soutenir la ligne, cela n'aurait jamais suffit si, sans ordre, Ulrich de la maison Ogdden n'était pas venu en personne, a la tête de sa cavalerie, afin d'empêcher les chevaliers du Pope de nous couper la retraite, je n'ose imaginer le massacre qui aurait eu lieu alors...

Micha Longuelame, Grand prêtre de Khall.



Chapitre 1.3) Mémoire de José Ernst, Sergent des armées des marches de l'Ouest.

...Saloperie! Une belle saloperie! je les avais prévenu que cette stupide invention n'était pas au point! "Arquebuse" c'te belle saloperie s't'ainsi qu'ils l'appel tout ces beaux ingénieurs qui l'ont fabriqué!
Mais ça marche pas encore, va falloir des années avant qu'sa marche! J'ai tout vu ma chérie, tout vu!
J'étais a la tête de ma petite douzaine en première ligne, tu me connais, quand not' commandant de bataillon, le Comte Simon Darin a Ordonné une salve pour freiner la charge ennemie, on fait toujours ça, et ça marchait plutôt bien avec les arbalètes!
Mais une sur deux de ces maudites saloperies n'a pas fonctionnés , d'autres mal ajustés on tirés dans notre dos! une catastrophe, pis les zigoto d'en face, en voyant la fumée et tout et tout, et en voyant certains d'entre nous tomber, z'ont cru a une intervention d'leur faux Dieu et ça les a C'or plus motivé à nous fendre le lard...
On a encaissé la charge ma chérie, et ton José c'est bien battus, Le comte parle de m'faire Chevalier, mais faut pas trop y compter, avec sa gangrène y pass'ra pas la nuit suis la...
Enfin, j'espère que tu m'aim'ra toujours, même vèc' une oreille en moins, j'tai déjà dit qu'j'en avais perdu une? Ces fameuses saloperies encore...
Enfin, Le Duc Ulrich il a pas laisser ce tas de couillons nous courir après, grâce a lui on est en territoire impérial maintenant, même si les autres, ben nous on suivit, envoi les enfants chez ta tante dans les archipels, seront mieux la bas ma chérie...

Lettre a sa femme du Sergent José Ernst




Chapitre 2) La première invasion Anno 474

Chapitre 2.1) Mémoire du Sir Chevalier Arn Airèche, Chevalier de la couronne.

Nous avons toujours pensé que, une belle chute démographique mis a part, la glorieuse tentative d'invasion de notre Empereur bien aimé n'aurait aucune conséquences...
Nous nous trompions, aujourd'hui, alors que l'Ordre m'envois en manœuvre a l'Est avec un détachement d'écuyer et quelque chevalier-novice afin de parfaire nos technique d'équitation,
Nous sommes tomber sur une patrouille du Duc Ulrich Ogdden entrain de se faire tailler en pièce par des hommes d'Egide, nous avons chargé et renverser le cour de la bataille, nous les avons ensuite escorté jusqu'a leur campement.
Les marches de l'Est sont sur le pied de guerre apprenons nous, et les demandes de renfort et de levée de l'armée impérial sont déjà aux mains des messagers.
Le Soir, Aric Ogdden, frère du Duc et Chef militaire de sa maison viens me trouver en personne, il m'explique que, membre de l'ordre de la couronne ou non, son frère le Duc réquisitionne ma patrouille et l'incorpore a son armée, "car tel est son privilège, accordé par l'Empereur" comme on me le signal.
Je serais resté de toute façon, enfin, me voila officiellement membre de l'armée de l'Est avec le grade de capitaine de cavalerie et ce, jusqu'a ce que l'armée impérial et les membre de mon ordre arrivent ici, cela prendra plusieurs semaines.

Mémoire d'Arn Airèche, Frère capitaine de l'Ordre de la couronne.



Chapitre 2.2) Mémoire de sa Grâce Ulrich de la maison Ogdden, Gouverneur des Marche de l'Est.

Aujourd'hui j'ai repoussé un assaut d'Egide au delà de notre frontière, je savais que , au risque de fâcher sa majesté l'empereur, j'avais bien fait de ne pas envoyer toute l'armée a sa suite lors de l'invasion.
Egide ne pensait certainement pas trouver une armée de l'Est presque intact a sa frontière... Mes cavaliers chevauchent sans cesse, d'une brèche a l'autre, colmatant les trous dans notre frontière, et repoussant par delà les envahisseurs...
Cela ne durera pas, les troupes d'Egide sont plus nombreuse, et les chevaux ne sont pas irremplaçable, j'ai besoin des Légions Sudiste et de la garde impérial pour tenir la frontière, et j'aurais besoin des guerrier des marches du Nord pour les repousser, quand a ceux de l'Ouest, au diable leurs sorcellerie, l'Arquebuse est une perte de temps, ça ne fonctionne pas, et ça effraie les chevaux, qu'ils continuent a bricoler pendant que je sauve l'Empire, je m'en lave les mains!
Notre Empereur m'a envoyé un message aujourd'hui, il me remercie pour les sacrifices de ma maison, et m'assure que l'armée est en marche, les nordiques arriveront en premier, puis viendront la garde impérial, et les armées du Sud et de l'Ouest...
J'espère qu'ils seront rapide, les nordiques se battent bien, mais sont peu nombreux, ce n'est pas de grand guerriers don j'ai besoin...
Mais d'innombrable vie a sacrifier sur l'autel de la guerre.
Faro m'a fait parvenir des chevaux, louable intention en attendant ses Légions, mais les cavaliers de l'Est ne monte pas les grande bêtes benette qu'ils élèvent dans le Sud et je ne conduirais pas mes hommes au massacre sur le dos d'animaux de foire!
J'avais prévenu l'Empereur! je lui avais dis qu'Egide se vengerai, mais "un ennemis a terre ne se venge pas" m'avait il répondu...
Je suis certain qu'Egide ne s'arrêtera pas, il voudra vengeance au nom de son Faux Dieu il ne s'agit pas d'escarmouche ou de Raid, je pense qu'Egide tente de nous envahir et de réduire notre peuple en esclavage, comme avant la grande unification...

Mémoire de sa Grâce le Duc Ulrich de la maison Ogdden, Gouverneur des marches de l'Est.


Chapitre 3) Statut-CO Anno 511

Chapitre 3.1) Mémoire du Baron Uriel D'Alampe, vassal de la maison Altier.

... "Le roulement" qu'ils ont appelé ça... le conseil impérial étendu, auquel j'ai participé a tranché,
Cette guerre se mènera comme ceci; Les cavaliers de la maison Ogdden des marches de l'Est et la garde Impérial assureront conjointement la garde de la frontière Est.
Les autre grande maison assureront les renforts tour a tour, quadrimestre après quadrimestre, et fourniront sans faille le ravitaillement nécessaire a l'effort de guerre.
La maison Ogdden, ainsi que l'ensemble de ses vassaux, a l'autorisation de maintenir l'ensemble de son Ban levé, et est dispensé de toute ses autres obligations pour la durée de la guerre, pas de taxe, pas d'impôt, pas de dîme, pas d'obligation commercial, autorisation de réquisitionner les productions et fourniture des autres familles au nom de sa majesté l'empereur...
Mais il faut bien leur accorder qu'ils n'ont pas le temps a autre chose que la guerre, cela fait maintenant presque cinquante ans qu'elle fait rage sur la frontière et sur les terres des marches de l'Est, cinquante année que la maison Ogdden nous protège et tient bon...

Mémoire du Baron Uriel d'Alampe, vassal de la maison Altier.



Chapitre 3.2) Mémoire du Sergent Jule Orson.

... Arg! Vl'a ti pas qu'me voila Sergent poulette!
Un nobliaux d'la maison Ogdden, juché comme un idiot sur son baudet m'a fait Sergent pour avoir désarçonné un paladin d'Egide lors de la bataille de ce matin, l'en faut bien peu pour les impressionner ses gaillard de l'Est!
J'ai bien fait de m'engager dans la garde impérial! si j'étais resté dans le Nord et si ça avait pas été la guerre, s'te grand dadet aurait pas eu l'autorité pour me donner une promotion, et pis de toute façon, dans une armée de chez nous, personne se serait laissé impressionner par ci peu...
Enfin, la solde est double pour un Sergent! j'te ferais parvenir de quoi nourrir les gamin! doivent êt' grand maintenant, combin d'années qu'me vl'a partit maintenant? cinq? six? j'saurais même pas t'dire! 'tme manque Helga, j'espère que t'as pas choper un jeunot pour chauffer ta couette en mon absence, si non j'lui sortirai l'cul par la bouche a mon r'tour!

Lettre a sa femme de Jule Orson, Frère Sergent de la garde Impérial.



Chapitre 3.3) Mémoire de Armant Blinden Fermier des marche du Sud.

... Participe pas a l'effort de guerre dans l'Sud, j'leur en foutrait a s'tas de couillon! J'ai été dispensé de Service parce que j'suis producteur moi!
Alors p'tetre bin que j'risque pas ma peau sur l'champ de bataille, mais j'cultive des tonnes et des tonnes de bouffe qu'on envoi nourrir tout ces con pendant qu'ma prop' famille crève de faim!

Mémoire d'Armant Blinden.



Chapitre 3.4) Mémoire de sa Grâce Sigorn d'Ardun, Gouverneur des marches du Nord.

Mon Fils, toi qui est au front et qui couvre de gloire le peuple nordique et notre grande maison.
La honte de ne pas être a tes cotés m'accable chaque jours, mais je suis vieux mon fils, bien plus vieux que ne devrait vivre un homme...
Aussi, bien que nos dieux continuent a me prêter vie;
Par la présente, moi, Sigorn d'Ardun, Duc d'Ursun et gouverneur des marches du Nord, abdique en ta faveur et te lègue tout mes titres,
A toi, Sigurn d'Ardun, Duc d'Ursun et gouverneur des marches du Nord, je présente mes hommages et prêtes serment.
Maintenant mon fils, c'est un Duc, et un membre du conseil impérial qui porte la guerre sur la frontière au secours d'Ogdden, bénit soit-il.
Continue de me rendre fière mon fils,
Si tu y consent, je prends pour moi les titres d'intendants et de sénéchal de ta maison, et continuerai a mener ici les affaires courante afin que nulle distractions ne t'empêchent de mener ta guerre.

Mémoire de Sigorn Ardun, Patriarche de la maison Ardun.






Les quelque pages qui restent sont illisible, le reste de l'ouvrage semble avoir été déchiré.

*** Partie manquante a découvrir en Jeu***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chronique des guerres puniques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dommages des guerres sur l'environnement
» Chroniques du Monde émergé
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Les guerres du climat
» [Alexandre Ruiz] "La chronique d'Alexandre Ruiz"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouveau Monde GN :: Forum Général :: Communication Générale-
Sauter vers: